Tout sur l'immobilier à Colombes et alentours
vendre maison à Colombes
Vendre une maison

Vente de maison : comment va se dérouler votre transaction ?

Un projet de vente immobilière se prépare bien en amont : il faut chercher des informations, sonder le marché local, comprendre le rôle des professionnels, et délimiter son projet en fonction de ce qu’on souhaite faire ensuite (acheter une autre maison ou un appartement, intégrer une résidence de services, quitter la région pour s’installer au bord de la mer, etc.). Une fois ces préliminaires consommés, il faut s’interroger sur le déroulement concret d’une transaction. Dans les faits, comment allez-vous vendre votre maison à Colombes ? Quelles sont les étapes à suivre pour y parvenir ? Quels leviers permettent d’attirer des acheteurs ? Spécialiste des projets de vente-achat sur Colombes, KLH Conseil vous détaille les grands stades d’une transaction.

Comment vendre sa maison à Colombes ? L’importance de maîtriser les grandes étapes d’une transaction immobilière

Si l’on vous demande comment se déroule une vente immobilière, plusieurs images vont certainement vous venir en tête : une annonce publiée sur une plateforme web, des acheteurs en pleine visite de votre maison qui écoutent religieusement votre description, et un passage rapide chez le notaire pour conclure tout cela. Emballez, c’est pesé !

Évidemment, les choses ne sont pas aussi simples. Si l’on s’en tient à l’échelle macro, il est vrai que ce sont là les principaux paliers à franchir. Mais ce serait oublier trop vite que ces paliers sont eux-mêmes séparés par des volées de marches, et que celles-ci peuvent être ardues.

De fait, pour vendre votre maison à Colombes, vous devrez effectivement publier une annonce, recevoir des visiteurs et passer devant un notaire. Seulement, c’est loin d’être suffisant. Car il faut tenir compte des obligations juridiques, des démarches administratives, des leviers de promotion susceptibles d’attirer les acheteurs, du degré de professionnalisme nécessaire pour convaincre ces derniers, et bien sûr, de l’indispensable estimation permettant non pas de « fixer un prix », mais de déterminer « le bon prix », celui que les acquéreurs sont prêts à mettre à un instant T.

Voilà pourquoi il est crucial de maîtriser les grandes étapes d’une transaction, mais aussi de recourir aux services d’un professionnel pour vendre votre maison à Colombes – quelqu’un qui connaît ce processus sur le bout des doigts, qui sait activer les bons leviers, et qui peut éviter les pièges nombreux qui vous attendent.

Quelles sont les étapes d’une vente immobilière ?

Quelles sont ces fameuses étapes à suivre pour vendre votre maison à Colombes, une fois que vous êtes parfaitement préparé ? Nous vous les présentons dans le détail.

1. L’estimation de valeur

La phase d’estimation constitue le socle de votre projet de vente. C’est elle qui détermine le prix auquel vous pourrez espérer vendre votre maison.

Mais attention : il ne s’agit pas de fixer n’importe quel prix, en fonction de vos attentes, de votre humeur du moment, ou sur la base de votre appréciation personnelle du logement. Mais de tenir compte des réalités du marché immobilier colombien, c’est-à-dire des prix pratiqués pour des biens similaires dans la même commune, et dans la même zone.

Le recours à un agent immobilier pour vendre votre maison à Colombes, sans être obligatoire, est néanmoins fondamental. Car même s’il est possible d’évaluer une propriété en s’appuyant sur des outils digitaux (cartes de prix et simulateurs gratuits), cette démarche doit être complétée par l’intervention d’un professionnel et par son expertise. Plus de détails dans notre article sur les avantages d’une estimation professionnelle.

2. Le choix du professionnel pour vendre votre maison

Vous avez l’embarras du choix au moment de choisir un professionnel à qui faire confiance pour vendre votre maison à Colombes.

La première chose à faire, c’est de comprendre le rôle de l’agent immobilier dans une transaction, mais aussi, et surtout, sa valeur ajoutée. En effet, une vente professionnelle a un coût et celui-ci doit se justifier au regard des compétences démontrées, des outils employés et de l’accompagnement prodigué. Forcément, à un moment donné, vous devrez vous décider à travailler avec une agence ou non – et c’est cette valeur ajoutée qui fera pencher la balance d’un côté ou de l’autre.

La seconde chose à faire, une fois votre décision prise, c’est de choisir la « bonne » agence immobilière. Comprendre : celle qui convient le mieux à votre projet de vendre votre maison à Colombes – et à celui qui le suit immédiatement.

Enfin, il vous restera à choisir le mandat de vente le plus adapté (simple ou exclusif). Discutez-en avec votre agent immobilier !

3. La rédaction et la diffusion de l’annonce de vente

Indispensable, l’annonce est ce qui contribue à présenter votre maison au reste du monde – et plus particulièrement aux acheteurs susceptibles de se montrer intéressés.

Or la rédaction de cette annonce n’est pas aussi simple qu’on le croit. Pour vendre votre maison à Colombes dans les règles de l’art (et en toute légalité), vous devez intégrer à cette annonce un certain nombre de mentions obligatoires, comme le prix de vente, les caractéristiques du logement, mais aussi l’étiquette énergie issue du diagnostic de performance énergétique.

4. La constitution du dossier de vente

Le dossier de vente s’apparente à la carte d’identité de votre maison. Il contient tous les documents relatifs à l’existence, à l’état, et au statut de celle-ci.

Sur ce point, il y a de nombreuses obligations à respecter pour vendre une maison à Colombes. Vous ne pouvez pas vous contenter de faire une copie de votre titre de propriété : il vous faut aussi démontrer que votre habitation ne présente pas de défauts majeurs pouvant remettre la transaction en question. C’est le rôle dévolu, entre autres, aux diagnostics techniques, dont la réalisation dépend à la fois de l’âge du bâti, de l’ancienneté des installations, et de la zone géographique. Par exemple, savez-vous s’il est nécessaire de produire un diagnostic termites dans les Hauts-de-Seine ? De réaliser un Constat d’exposition au plomb ?

Et l’on ne parle ici que des points les plus évidents. Il faut aussi prendre connaissance des éventuelles servitudes qui peuvent peser sur votre maison, étudier les projets d’urbanisme futurs pour pouvoir bien renseigner vos acheteurs, présenter des autorisations pour les gros travaux que vous auriez pu effectuer (et qui auraient nécessité l’obtention d’un permis préalable), etc.

5. La valorisation de votre maison

Ne passez pas trop vite à la phase des visites ! Avant d’accueillir vos premiers acheteurs, du moins si vous souhaitez vendre votre maison à Colombes dans des conditions optimales (dans les meilleurs délais et en limitant au maximum les négociations), vous devez réfléchir aux moyens de la valoriser aux yeux des futurs visiteurs.

Considérons deux cas de figure :

  • Votre maison est en excellent état et les acheteurs n’auront qu’à modifier des choses à la marge. Cela ne doit pas vous empêcher de valoriser ses atouts et de mettre en avant les petits détails invisibles qui peuvent convaincre vos visiteurs de se positionner.
  • Votre maison a besoin de travaux. Auquel cas, soit vous pouvez les réaliser avant de vendre, soit vous pouvez choisir de vendre « en l’état », sans rien toucher, ce qui va nécessiter en contrepartie de montrer aux acheteurs tout le potentiel de votre propriété – ce à quoi elle pourrait ressembler une fois les travaux effectués. Pour cela, la meilleure méthode reste le home staging virtuel : un réaménagement simulé du bien immobilier, adossé à des devis précis pour se faire une idée du budget travaux.

vendre maison à Colombes

6. L’organisation des visites

La phase des visites est à la fois la mieux connue des vendeurs, et la plus difficile à gérer – c’est à cette étape que les trois quarts des propriétaires abandonnent leur projet de vente lorsqu’ils se sont lancés de particulier à particulier. Comment expliquer ce paradoxe ?

En comprenant que les visites n’ont rien d’un long fleuve tranquille. Pour vendre votre maison à Colombes, si vous ne bénéficiez pas d’un coup de pouce professionnel (et d’une base de données d’acquéreurs, notamment), vous devez vous attendre à organiser un très grand nombre de visites, avec des acheteurs de tous profils, dont relativement peu vont correspondre avec précision à vos attentes.

C’est que la population des acheteurs potentiels est très diversifiée : aux côtés de quelques acheteurs sérieux, qui ont soigneusement établi leur projet et calculé leur budget, il y a de nombreux visiteurs qui, à défaut de faire une offre, vous feront surtout perdre du temps.

7. La gestion d’une offre d’achat et la négociation du prix

Lorsqu’un acheteur se positionne sur votre maison, c’est tout un protocole qui démarre. Dans l’idéal, cet acheteur va formuler une offre officielle avec un prix – mais celui-ci a toutes les chances d’être plus bas que celui que vous avez affiché. C’est là que commence la phase de négociation, durant laquelle vous allez batailler coude à coude afin de vendre votre maison à Colombes au meilleur prix possible.

8. La signature du compromis de vente puis de l’acte authentique

Une fois que vous vous êtes accordé avec votre acheteur « sur la chose et le prix », vous entrez dans la dernière ligne droite de la transaction. Pour vendre votre maison à Colombes, il vous reste à signer un avant-contrat (compromis ou promesse de vente), à patienter pendant le « délai de réalisation », puis à passer devant le notaire pour la signature de l’acte authentique qui valide le transfert de propriété et débloque les fonds.

9. Les suites de votre transaction

C’est terminé ! Enfin, d’une certaine façon seulement : vous êtes parvenu à vendre votre maison à Colombes. Mais pour peu que vous ayez un projet à réaliser dans la foulée, la signature de l’acte authentique ne fait alors que donner le coup d’envoi à un tout autre processus. Celui-ci peut consister à acheter un autre bien immobilier, à déménager loin des Hauts-de-Seine et de la région parisienne, à couler une douce retraite à l’étranger, à intégrer une résidence pour seniors, etc.

Cet autre projet doit être pris en compte dès le commencement de votre processus de vente. Car de nombreux facteurs dépendent de ce projet ultérieur, notamment vos délais de vente et le prix auquel vous devrez céder votre maison (en particulier si vous souscrivez un prêt relais).

Ces différentes étapes sont indispensables pour vendre votre maison à Colombes. Et si vous ne saisissez pas encore pour quelles raisons il est préférable de confier ce projet (et, éventuellement, ce double projet) à un professionnel, pourquoi ne pas en parler avec votre agent immobilier ?

Article écrit par:

Originaire de Colombes, j'y ai fait une grande partie de ma scolarité jusqu'à en devenir agent immobilier en 2003. Passionné par mon métier, et avec la volonté d'aider mes clients à concrétiser leurs projets de vie, j'ai poursuivi dans cette voie en créant en 2010 ma propre agence immobilière à Colombes, ma ville de cœur. Avec un attrait prononcé pour les nouvelles technologies, je suis en constante recherche d'innovation pour en faire profiter nos clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact !

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer