Tout sur l'immobilier à Colombes et alentours
charges locatives à Colombes La Petite Garenne
Louer un bien

Le guide complet des charges locatives à destination des bailleurs

Vous avez le projet de louer votre logement ? Vous devez vous renseigner au sujet des charges locatives à Colombes La Petite Garenne. En effet, c’est un point essentiel à comprendre pour mener à bien votre projet locatif. Pour vous éclairer, nous vous proposons un guide avec tous les points essentiels à connaître sur le sujet.

Parle-t-on de charges locatives à Colombes La Petite Garenne ou de provisions de charges ?

Lorsque l’on parle de charges locatives, on se réfère aux montants prévisionnels qui sont à la charge du propriétaire bailleur. La copropriété s’appuie sur les consommations de l’année antérieure pour estimer ces provisions. Autrement dit, l’occupant de votre logement vous verse des charges locatives à Colombes La Petite Garenne qui complètent le loyer, selon sa consommation d’eau, les frais engendrés par l’entretien usuel de la copropriété, ou la taxe qui s’applique sur la location…

En tant que propriétaire, vous devez régler ces charges, mais en général, la somme est répercutée sur le loyer. D’où le terme « charges locatives récupérables ».

Que comprennent les charges locatives ?

Parmi les charges locatives les plus communes, on peut citer :

  • Tout ce qui est relatif aux consommations de l’occupant (eau, électricité, ampoules…),
  • Les taxes appliquées sur la location,
  • Tous les frais engendrés par les éventuels travaux de réparation et d’entretien des parties communes du bâtiment.

Qu’en est-il de la régularisation des charges locatives ?

Le versement des charges locatives à Colombes La Petite Garenne se fait par an. Et comme on parle de montants prévisionnels, le versement est réalisé en fin d’année, notamment lorsque la somme exacte est déterminée par la copropriété. Un décompte par nature de charge doit donc être transmis à votre locataire un mois avant le versement.

Dans le cas où les charges versées par le locataire excèdent le montant exact, vous devez lui rembourser le surplus. Dans le cas contraire, vous êtes en droit de lui réclamer le solde.

Il faut noter que les estimations ne sont jamais exactes et peuvent varier. En tant que propriétaire, vous pouvez demander à l’occupant de compléter la somme versée durant les trois ans suivants le calcul réel des charges locatives à Colombes La Petite Garenne. Et l’occupant dispose du même délai pour réfuter le montant.

Les justificatifs des charges locatives

Veillez à garder les pièces justificatives des charges locatives, notamment les factures et les contrats d’entretien, car l’occupant peut demander à les consulter au moment du versement. Il peut vérifier que les sommes sont justifiées au regard du règlement de la copropriété et de la part représentée par le bien.

Les charges locatives non récupérables

On distingue aussi des charges non récupérables. Il s’agit des charges que vous devez verser, mais que vous ne pouvez pas répercuter sur le montant du loyer.

On peut citer les frais relatifs à l’entretien et aux travaux de réparation du logement ou du bâtiment (ne faisant pas partie des réparations locatives), des frais d’installation de nouveaux équipements dans le bien ou le bâtiment, ou encore les frais pour administrer, gérer et garantir le fonctionnement du bâtiment (commission du syndic de copropriété, gardiennage, sécurité…).

Charges locatives et contrat de location

Dernier point à connaître : il est essentiel de préciser le montant mensuel des charges locatives à Colombes La Petite Garenne dans le contrat de location, tout en soulignant qu’il s’agit de provisions de charges.

La régularisation des charges locatives est obligatoire pour le locataire. Si ce dernier refuse de payer, vous pouvez annuler le contrat de location si une clause suspensive liée à cette condition a été intégrée au contrat. Mais vous pouvez aussi prélever le montant dû sur le dépôt de garantie versé par l’occupant avant son entrée sur place.

Article écrit par:

Originaire de Colombes, j'y ai fait une grande partie de ma scolarité jusqu'à en devenir agent immobilier en 2003. Passionné par mon métier, et avec la volonté d'aider mes clients à concrétiser leurs projets de vie, j'ai poursuivi dans cette voie en créant en 2010 ma propre agence immobilière à Colombes, ma ville de cœur. Avec un attrait prononcé pour les nouvelles technologies, je suis en constante recherche d'innovation pour en faire profiter nos clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Gardons le contact !

Partagez6
Tweetez
Partagez
Enregistrer