Tout sur l'immobilier à Colombes et alentours
Faire gérer un bien

Ce qu’il faut savoir à propos de la fiscalité de votre location immobilière

fiscalité location immobilière à Colombes

Dans beaucoup de cas, la mise en location est une excellente option. À condition de bien connaître les modalités pour louer son bien en toute sérénité et d’être au point en ce qui concerne les règles administratives et juridiques, vous allez pouvoir profiter de vos revenus locatifs ! Et dans l’intervalle, votre maison ou appartement va gagner de la valeur.

Pour autant, vous ne devez pas ignorer un aspect plus complexe : celui de la fiscalité location immobilière à Colombes. Dès lors que vous toucherez des revenus fonciers, vous devrez les déclarer aux impôts et serez taxé dessus. Il y a bien des cas dans lesquels la fiscalité locative s’avère avantageuse (notamment lorsqu’il s’agit d’un investissement locatif), mais il est nécessaire de se plonger un minimum dans le sujet pour éviter les mauvaises surprises.

Alors, suivez notre guide de la fiscalité locative !

CTA_KLH

La fiscalité location immobilière à Colombes : des règles qui changent en fonction du type de location choisi

Pour commencer, sachez que la fiscalité location immobilière à Colombes est différente selon le type de location que vous choisissez. En effet, le régime d’imposition s’adapte :

  • Si vous optez pour une location nue (sans mobilier), vous serez soumis au régime fiscal des revenus fonciers. (Sur votre déclaration d’impôts, c’est le formulaire 2044 qu’il faudra remplir.)
  • Si vous choisissez la location meublée, vous serez soumis au régime fiscal des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Votre activité de location s’apparente alors à un service commercial. Ceci est valable pour les locations de longue comme de courte durée (saisonnières). À partir de là, et sous certaines conditions, vous pourrez bénéficier des statuts LMNP ou LMP.

Une location nue donne toujours des revenus fonciers, même si votre locataire utilise le logement à titre de résidence secondaire. C’est exactement la même chose pour la mise en location d’un terrain nu.

fiscalité location immobilière à Colombes

Régimes fiscaux variés selon le type de location

La fiscalité location immobilière à Colombes est chose complexe. Une fois qu’on a bien compris les règles d’imposition pour chaque type de location, il s’agit d’entrer dans le détail des régimes fiscaux.

Le cas d’une location nue

En cas de location vide, deux régimes de fiscalité location immobilière à Colombes sont prévus en fonction du montant de vos revenus :

  • Si vos revenus sont inférieurs à 15 000 € par an (loyers hors charges), vous êtes automatiquement soumis au régime micro-foncier. Un abattement forfaitaire de 30 % est déduit de vos revenus locatifs.
  • Si vos revenus dépassent 15 000 € par an (loyers hors charges), vous êtes soumis au régime réel. L’abattement n’existe plus, mais vous avez la possibilité de déduire le montant de vos charges locatives. Parmi ces charges, il y a les frais de gestion locative – ce qui vous permet de confier votre location à une agence immobilière sans grever votre fiscalité location immobilière à Colombes.

La différence entre les deux régimes fiscaux est essentiellement une distinction d’échelle : en tant que petit propriétaire, si vous mettez en location un seul appartement de taille normale et dans une zone non tendue, vous serez automatiquement soumis au régime micro-foncier. Pour passer au régime réel, vous devez engranger plus de 1 250 € de loyer par mois.

fiscalité location immobilière à Colombes

Le cas d’une location meublée

Dans le cadre d’une location meublée, la fiscalité location immobilière à Colombes est légèrement plus complexe puisque ce sont trois régimes différents qui s’appliquent – en fonction des revenus, toujours.

  • Régime micro-BIC : il s’applique si vos revenus locatifs bruts ne dépassent pas 33 100 € par an en location meublée. L’abattement forfaitaire est alors de 50 %.
  • Régime réel simplifié : si vos revenus bruts vont au-delà de 33 100 €, vous pouvez alors passer au régime réel simplifié et déduire l’ensemble de vos charges et des frais attenants (charges locatives, taxe foncière, frais de gestion locative, intérêts d’emprunt, etc.).
  • Régime réel : celui-ci ne s’applique que pour des revenus locatifs très élevés, et permet de bénéficier d’un abattement sur l’ISF ainsi que d’une exonération de plus-value à la revente.

Devenir loueur meublé professionnel ou non professionnel

La location meublée est souvent considérée comme plus avantageuse en matière de fiscalité location immobilière à Colombes. Le fait est qu’en plus des avantages fiscaux prévus en fonction des revenus (abattement de 50 % ou déduction de l’ensemble des charges), ce régime vous permet de bénéficier du statut de loueur meublé – professionnel ou non.

  • Statut LMNP, pour loueur meublé non professionnel. Il s’applique aux bailleurs dont les revenus locatifs annuels ne dépassent pas 23 000 €, cette somme représentant moins de la moitié des revenus globaux par an. Ce type de fiscalité location immobilière à Colombes est surtout attractif sous certaines conditions, par exemple pour de la location meublée dans une résidence de services (le statut ouvre alors droit à la défiscalisation immobilière Censi-Bouvard).
  • Statut LMP, pour loueur meublé professionnel. Il s’applique aux bailleurs dont les revenus dépassent 23 000 € par an, considérant que cette somme représente plus de la moitié de la totalité de leurs revenus. Devenir loueur meublé professionnel nécessite en outre de se déclarer à la Chambre de Commerce et d’Industrie et d’obtenir un numéro de TVA.

Une fois de plus, la distinction se fait surtout au niveau des revenus. La loi considère que le loueur meublé professionnel fait de la location une activité commerciale à part entière.

Vous voulez en savoir plus au sujet de la fiscalité location immobilière à Colombes ? Prenez contact avec notre équipe pour poser toutes les questions indispensables !

Article écrit par:

Avatar

Originaire de Colombes, j'y ai fait une grande partie de ma scolarité jusqu'à en devenir agent immobilier en 2003. Passionné par mon métier, et avec la volonté d'aider mes clients à concrétiser leurs projets de vie, j'ai poursuivi dans cette voie en créant en 2010 ma propre agence immobilière à Colombes, ma ville de cœur. Avec un attrait prononcé pour les nouvelles technologies, je suis en constante recherche d'innovation pour en faire profiter nos clients !

Join the discussion

  1. Avatar
    Patricia SENECHAL

    Bravo Karim ! Tu es le seul agent immobilier sur Colombes à tenir informer en permanence tes clients ! Bonne journée Patricia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact !

Partagez3
Tweetez
Partagez6
Enregistrer