Tout sur l'immobilier à Colombes et alentours
Louer un bien

Qui s’occupe des réparations et des travaux d’entretien dans le logement ?

Parmi les interrogations au sujet de la gestion locative, la question des réparations locatives est certainement l’une des les plus floues. Quelles réparations et travaux d’entretien sont à la charge du bailleur et du locataire ? Qui doit préserver l’état des équipements et des installations ? Le sujet est aussi riche que complexe. Pour que tout se déroule au mieux, chacune des parties engagées dans le contrat locatif doit connaître ses responsabilités et ses devoirs. Pour tout savoir, nous vous avons concocté un petit guide pratique de la réparation locative à Colombes Hoche.

Qu’est-ce qu’une réparation locative à Colombes Hoche ?

La réparation locative concerne les divers travaux d’entretien courants, nécessaires pour conserver l’état du bien durant la location. On ne parle pas des travaux lourds ou de remise aux normes qui sont à la charge du propriétaire, pour répondre aux normes de décence du logement avant la remise des clés à l’occupant.

Le cas énoncé précédemment est une des obligations du bailleur – voir les obligations de chaque partie – lui permettant de louer son logement. Cependant, les petites réparations peuvent être effectuées après que l’occupant ait emménagé sur les lieux.

La réparation locative à Colombes Hoche consiste plutôt à entretenir couramment le logement et ses équipements. On distingue les réparations d’usage qui sont à la charge de l’occupant, et les travaux importants confiés au bailleur.

Les réparations et travaux d’entretien à la charge de l’occupant

Le locataire doit se charger de tout ce qui est relatif à l’usage courant du bien. Il s’agit donc de l’entretien régulier des équipements et du remplacement des éléments mobiles. L’occupant doit préserver l’état général du logement.

En termes d’entretien

L’occupant doit veiller à ce que le bien soit propre et bien entretenu, et que tous les éléments qu’il utilise tous les jours fonctionnent correctement. La réparation locative à Colombes Hoche en termes d’entretien concerne donc :

  • Les grilles de ventilation,
  • Toutes les ouvertures et leurs accessoires,
  • Les placards et leurs accessoires,
  • Les volets et les stores,
  • Les raccords des revêtements sols, murs et plafonds,
  • Les robinets et les siphons,
  • Les éviers et les lavabos,
  • La chaudière qui requiert l’intervention d’un professionnel tous les ans,
  • Les prises et les interrupteurs,
  • Le rebouchage des trous,
  • L’entretien des évacuations d’eau,
  • Le détecteur de fumée,
  • Le compteur d’eau individuel,
  • Les radiateurs,
  • Le ramonage de la cheminée,
  • La porte de la cave ou du box de stockage,
  • Le balcon,
  • La boîte aux lettres,
  • Le jardin privatif le cas échéant.

En termes de remplacement

La réparation locative à Colombes Hoche à la charge de l’occupant intègre aussi le remplacement de divers éléments lorsqu’ils ne fonctionnent plus :

  • Les ampoules des luminaires,
  • Les vitres brisées,
  • Les joints, les colliers et les mastics,
  • Le flexible du gaz, de la douche ou de la baignoire,
  • Les fusibles du tableau électrique,
  • L’interphone,
  • Les piles du détecteur de fumée,
  • Les volets et stores.

Qu’en est-il des obligations du bailleur ?

Tous les travaux en dehors de l’entretien usuel et des réparations légères sont à la charge du bailleur. Cela concerne les problèmes d’usure ou de défauts de construction. Le propriétaire doit intervenir pour réparer les éléments non fonctionnels ou vétustes, et remédier aux éventuels dégâts dus à une catastrophe naturelle.

Ainsi, la réparation locative concerne :

  • La substitution de la chaudière, d’une colonne d’eau usée, du conduit d’alimentation d’eau, des ouvertures, du tableau électrique, du détecteur de fumée, des radiateurs, des canalisations…
  • Tous les travaux liés aux parties communes telles que l’entrée ou la façade.

Le concept de vétusté est jugé par rapport au temps qui s’est écoulé depuis la remise des clés à l’occupant.

Vous en savez plus, désormais, au sujet des réparations locatives et des obligations de chacun.

Article écrit par:

Avatar

Originaire de Colombes, j'y ai fait une grande partie de ma scolarité jusqu'à en devenir agent immobilier en 2003. Passionné par mon métier, et avec la volonté d'aider mes clients à concrétiser leurs projets de vie, j'ai poursuivi dans cette voie en créant en 2010 ma propre agence immobilière à Colombes, ma ville de cœur. Avec un attrait prononcé pour les nouvelles technologies, je suis en constante recherche d'innovation pour en faire profiter nos clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact !

3 Partages
Partagez3
Tweetez
Partagez
Enregistrer