Tout sur l'immobilier à Colombes et alentours
vente de logement à Colombes Les Vallées
Vendre un bien

Quelles sont vos obligations lors d’une vente immobilière ?

Vous pouvez vendre un logement « en l’état », soit tel que l’acquéreur l’a vu lors des visites. En échange, vous êtes obligés d’informer ce dernier quant aux éventuels problèmes propres au logement. Quelles sont vos obligations pour garantir la légalité de votre vente de logement à Colombes Les Vallées ? Et comment bien préparer votre transaction ?

Qu’est-ce qu’une vente de logement à Colombes Les Vallées « en l’état » ?

La vente d’un bien « en l’état » suppose de proposer un bien dans son état actuel, et que vous n’envisagez pas de réaliser des travaux avant la conclusion de la cession. L’acquéreur achète donc en connaissance de cause, même s’il doit encore se lancer dans des travaux de réparation ou de rénovation avant de pouvoir s’installer.

En général, le terme « en l’état » désigne un logement qui requiert des travaux. Mais il peut aussi s’agir des biens en bon état qui peuvent être améliorés dans le cadre d’une vente de logement à Colombes Les Vallées, mais dont les vendeurs ne disposent pas du budget nécessaire ou du temps pour réaliser les travaux. Ou tout simplement parce qu’ils n’en ont pas envie.

Cependant, cette mention ne libère pas le propriétaire de ses obligations.

Quelles sont les obligations du vendeur ?

Vendre un logement « en l’état » n’a aucun impact sur les obligations du vendeur, quelle que soit la situation. Néanmoins, vous devez noter que le risque de vice caché est plus important.

Vous devez fournir les diagnostics valides

La réalisation des diagnostics techniques est une étape incontournable dans le cadre d’une vente de logement à Colombes Les Vallées. Les résultats de ces derniers doivent être glissés dans le dossier de vente à fournir à votre acheteur. Cela lui permet de prendre connaissance de l’état général du bien qu’il compte acheter, et des éventuels problèmes (isolation, installation électrique ou de gaz, présence de termites…) qu’il doit régler après l’acquisition.

Cependant, en tant que vendeur, vous n’êtes pas dans l’obligation de mettre le logement aux normes. Autrement dit, vous pouvez vendre sans devoir réaliser les travaux nécessaires même si les résultats des diagnostics mentionnent d’énormes problèmes.

vente de logement à Colombes Les Vallées

Vous devez informer l’acheteur de l’état du bien

En tant que vendeur, vous devez aussi fournir à l’acquéreur toutes les informations importantes concernant l’état du bien actuel. Aucun problème ni défaut ne doit être dissimulé avant la conclusion de la vente de logement à Colombes Les Vallées pour que l’acheteur puisse décider d’acheter ou non.

Dans le cas contraire, on parle de vice caché. Et dans ce cas, l’acheteur peut réclamer une compensation après la conclusion de la cession, voire demander l’annulation de la transaction. Si le vendeur ignorait la présence de ces problèmes, il est protégé par la clause de garantie des vices cachés intégrée dans le contrat de vente.

Vendre un bien « en l’état », avec les défauts apparents du logement, ne vous permet pas de cacher les défauts invisibles à l’œil nu. Il est donc recommandé de repérer tous les défauts de votre logement avant la cession.

Quels sont les risques à vendre un bien « en l’état » ?

Bien qu’il soit possible de vendre un logement « en l’état », vous devez savoir que cela représente des risques :

  • Le risque légal dans le cas où le problème non mentionné est découvert par l’acheteur avant la conclusion de la vente de logement à Colombes Les Vallées. Si le vice caché est estimé volontaire, vous risquez de devoir mettre la main au portefeuille pour financer les frais des travaux nécessaires pour corriger le défaut.
  • Le risque commercial : un logement vendu « en l’état » signifie que l’acquéreur doit encore se lancer dans des travaux avant de pouvoir s’installer. Un point qui ne plaît pas forcément aux acheteurs, sans parler de l’impossibilité d’optimiser la présentation de votre bien pour séduire les visiteurs.

Vendre « en l’état » peut être avantageux étant donné que vous n’avez pas à effectuer les travaux, mais cela risque de compliquer la cession.

Article écrit par:

Avatar

Ayant toujours habité à Colombes, je suis à l’origine issue d’une formation informatique. Fruit d’une réelle reconversion professionnelle, mon envie d’entreprendre et ma volonté de m’investir pour plus de proximité avec mes clients m’ont fait rejoindre en 2010 la création de l’agence pour y apporter mes compétences. Amateur des bonnes tables, j’aime partager avec mes clients mon expertise locale pour qu’ils profitent des nombreux atouts de la ville de Colombes et ses environs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact !

Partagez9
Tweetez
Partagez
Enregistrer