Tout sur l'immobilier à Colombes et alentours
Faire gérer un bien

État des lieux de location : comment ça se passe ?

Vous envisagez de mettre un bien immobilier en location ? Vous voulez louer sans prise de tête, en mettant le maximum de chances de votre côté pour qu’il n’y ait pas de souci une fois le locataire dans les lieux ?

Alors, il vous faut absolument faire un état des lieux en béton armé ! Ce document, c’est votre indispensable protection. Votre armure de bailleur. En décrivant minutieusement les conditions dans lesquelles vous confiez votre appartement ou votre maison à un locataire, il vous permettra, une fois l’occupant désireux de partir, de vérifier que le logement est dans le même état qu’au premier jour du bail.

Mais comment rédiger un état des lieux à Colombes ? Et que doit-il contenir ? Toutes les réponses à vos questions se trouvent dans cet article !

CTA_KLH

État des lieux : à quoi ça sert ?

Louer un bien pour une longue durée nécessite de faire quelques vérifications. Et pour cause : que se passera-t-il si votre locataire, au bout de plusieurs années, vous laisse un appartement qui ressemble à un champ de bataille – alors qu’il était refait à neuf ? Comment saurez-vous si c’est lui qui a cassé le parquet ou si c’était votre locataire précédent ? Et qui va payer les réparations ?

L’état des lieux immobilier s’apparente au contrôle d’une voiture de location : les deux parties doivent scruter les moindres détails du bien pour qu’il soit rendu dans le même état qu’à l’origine (exception faite des dégradations imputables à l’usure normale du logement, qui ne sont pas le fait du locataire).

Dans quel but ? Si votre état des lieux à Colombes est bien fait, vous saurez exactement dans quel état il se trouvait au moment de la remise des clés. Il sera ainsi plus facile de juger ce qui a trait à l’usure normale et ce qui ressort de dégradations abusives qui sont le fait de l’occupant. Cette distinction est essentielle, puisqu’elle permet de désigner les responsables… et de savoir qui doit payer quoi !

Voilà pourquoi il est si important de bien réaliser votre état des lieux à Colombes.

État des lieux à Colombes : ce que vous devez garder en tête pour que tout se passe bien

Voyons maintenant comment va se dérouler l’état des lieux. Notez qu’il est généralement organisé le jour de la remise des clés au locataire (même si cette règle connaît des exceptions).

Vos obligations légales à respecter

En matière légale, vous devez savoir que :

  • Votre état des lieux à Colombes doit être établi entre vous, le propriétaire bailleur, et votre locataire. Au moins deux parties doivent être présentes, pour qu’on puisse parler d’un « état des lieux contradictoire ». Mais une troisième partie peut tout à fait y participer : agent immobilier, notaire, huissier, etc. Enfin, un professionnel peut représenter le bailleur ou le locataire si besoin.
  • Le document est établi en deux exemplaires, tous deux signés par les deux parties. Chacun en récupère un.
  • Rien n’interdit de rédiger un état des lieux sous forme électronique. Il suffit ensuite d’envoyer un exemplaire à chaque partie via email.

À vous de décider si votre état des lieux à Colombes comprendra également le futur état des lieux de sortie, ou s’il s’agira de deux documents différents.

Dans quelles conditions doit se dérouler un état des lieux ?

Vous n’aviez sans doute pas imaginé réaliser votre état des lieux à Colombes en pleine nuit, mais il est tout de même utile de préciser que cette opération doit se faire :

  • De jour,
  • Avec suffisamment de lumière qui pénètre dans les pièces afin que tous les détails soient visibles,
  • Avec l’eau et l’électricité disponibles, de façon à tester les robinets et les prises.

Quelles sont les mentions obligatoires que doit contenir votre état des lieux à Colombes ?

Passons au contenu proprement dit de l’état des lieux. Il doit mentionner au moins :

  • La nature du document (état des lieux d’entrée),
  • La date à laquelle le document est établi,
  • L’adresse du logement,
  • Les noms et coordonnées du locataire et du bailleur (et ceux des personnes mandatées pour remplacer l’un ou l’autre),
  • La description (précise) du bien immobilier,
  • Le type de bail de location : nu ou meublé,
  • Le nombre de clés remises au locataire,
  • Les relevés des compteurs d’eau, d’électricité et de gaz.

Sans oublier, bien sûr, que votre état des lieux à Colombes doit être signé par les deux parties !

Pour ce qui est de la description, essayez d’être le plus précis possible. Entre « neuf » et « usé », vous avez en effet tout un monde de nuances, et chaque détail peut avoir son importance. Imaginez : vous notez « état acceptable mais usé » pour le parquet. Et le jour de l’état des lieux de sortie, vous vous rendez compte que ledit parquet est très abîmé, sans vous rappeler exactement de son état préalable. Dans ce cas, que voudra dire « état acceptable mais usé » ?

Aussi, rien ne vous empêche d’accompagner votre état des lieux à Colombes de photographies. Ce sera une sécurité supplémentaire.

Le locataire a-t-il la possibilité d’émettre des réserves ?

La réponse est oui : le locataire peut tout à fait signer votre état des lieux à Colombes mais choisir d’émettre des réserves, qui lui permettront de revenir sur un point précis du document par la suite.

Prenons deux exemples qui adviennent régulièrement :

  • L’électricité est coupée dans le logement le jour de l’état des lieux, le locataire ne peut donc pas s’assurer du bon fonctionnement des prises ni des équipements électroniques et électroménagers. Il peut émettre des réserves afin de contrôler ces points après son aménagement.
  • Essayer le système de chauffage demande un peu de temps. C’est pourquoi tout locataire peut apporter des modification à l’état des lieux, sur ce point précis, jusqu’à un mois après l’entrée dans le logement.

Toutefois, si vous faites en sorte que tout fonctionne bien et soit vérifiable le jour de l’état des lieux à Colombes, le locataire n’aura aucune raison d’émettre des réserves !

Vous voilà paré pour réaliser votre état des lieux ! Mais avez-vous pensé à confier votre gestion locative à une agence immobilière ?

CTA_KLH

Article écrit par:

Avatar

Originaire de Colombes, j'y ai fait une grande partie de ma scolarité jusqu'à en devenir agent immobilier en 2003. Passionné par mon métier, et avec la volonté d'aider mes clients à concrétiser leurs projets de vie, j'ai poursuivi dans cette voie en créant en 2010 ma propre agence immobilière à Colombes, ma ville de cœur. Avec un attrait prononcé pour les nouvelles technologies, je suis en constante recherche d'innovation pour en faire profiter nos clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact !

Partagez2
Tweetez
Partagez4
Enregistrer