Tout sur l'immobilier à Colombes et alentours
location saisonnière à Colombes Les Vallées
Louer un bien

7 questions pour comprendre la location saisonnière

Si vous avez le projet de louer votre logement, notez que l’on distingue différents types de location. Il est possible de louer votre bien pour une longue durée, auquel cas vous êtes libres de proposer un logement meublé ou non. Il est également possible d’opter pour la location saisonnière à Colombes Les Vallées. Cette dernière consiste à mettre votre bien à la disposition de locataires pour quelques jours ou semaines, mais pas pour le long terme. Voici 7 questions pour tout comprendre à ce type de location (et se lancer dans l’aventure en toute sérénité).

1- Qu’est-ce que la location saisonnière à Colombes Les Vallées ?

La location saisonnière à Colombes Les Vallées suppose de louer un logement pour une courte durée. On parle de location saisonnière parce qu’il s’agit, au départ, de louer un logement à des touristes durant la haute saison (été ou hiver). Ce type de location est forcément meublé.

2- Quelles sont les démarches pour louer en saisonnier ?

Les démarches par lesquelles vous devez passer dans le cadre d’une location saisonnière sont différentes de celles d’une location classique. Tout va dépendre de votre situation.

  • Dans le cas où vous désirez louer en saisonnier votre résidence principale, alors vous devez en être le propriétaire. Si vous louez votre logement principal, vous devez avoir le consentement par écrit de votre bailleur. La durée maximale autorisée est de 4 mois par an.
  • Si vous désirez mettre votre bien en location saisonnière à Colombes Les Vallées pendant toute l’année, une déclaration auprès de la mairie de votre commune s’impose. Cela est d’autant valable pour les impôts et la copropriété.

Bien que vous ne louiez que pour une courte durée, vous ne pouvez pas vous passer des diagnostics immobiliers. Le DPE uniquement n’est à fournir que si vous excédez les 4 mois de location.

3- De quelle manière les revenus locatifs sont-ils imposés ?

À l’inverse des locations de longue durée, engendrant des revenus fonciers, la location saisonnière à Colombes Les Vallées est prise en compte comme une activité commerciale. Les revenus sont alors imposés comme les BIC. Le montant des bénéfices définit ensuite votre régime d’imposition et votre statut. Le régime micro BIC s’applique pour ceux qui empochent moins de 32 100 euros par an. Et vous jouissez d’un abattement forfaitaire de 50% pour la couverture de vos charges. Une fois ce seuil dépassé, le régime réel s’applique, vous permettant de soustraire vos charges de vos revenus.

4- Devez-vous limiter le nombre d’occupants dans le logement ?

Aucune règle ne vous oblige à le faire, mais cela reste pourtant recommandé. Limiter le nombre d’occupants vous permet de préserver l’état de votre logement. Mais dans le cadre d’une location saisonnière à Colombes Les Vallées, les propriétaires prévoient généralement des équipements et des installations pour un certain nombre de locataires. Voilà pourquoi imposer cette limite est essentielle. Tout peut se compliquer si 9 personnes viennent loger dans le bien alors que vous avez prévu que 4 couchages et des couverts pour un groupe de 4 personnes.

location saisonnière à Colombes Les Vallées

5- Faut-il souscrire une assurance ?

Rien ne vous oblige à souscrire une assurance dans le but de louer en saisonnier. Pour une location de courte durée, l’occupant peut faire jouer son assurance habitation, se couvrir pour la durée d’occupation avec un contrat spécifique, ou choisir de ne pas s’assurer du tout. De votre côté, sachez que vous pouvez assurer votre logement pour le compte de vos occupants. Enfin, notez que les plateformes de location type Airbnb incluent des assurances de base.

6- Est-il nécessaire d’ajouter un descriptif à l’annonce ?

Les locataires ne se déplacent pas pour visiter votre bien. Il leur est donc difficile de se décider sans aucun support. Voilà pourquoi vous devez ajouter un descriptif dans votre annonce, ou prévoir un document dédié suite à la prise de contact. Pensez à décrire les lieux, indiquer la localisation, les divers équipements mis à disposition, sans oublier de préciser les commodités proches. Votre annonce dans le cadre d’une location saisonnière à Colombes Les Vallées doit aussi mentionner le loyer, le mode de paiement, le moment pour le versement, les éventuelles conditions liées au contrat…

7- Est-il possible de confier la gestion d’une location saisonnière à un professionnel ?

Par rapport à une location classique, la location saisonnière à Colombes Les Vallées réclame plus de temps et d’énergie. Tout simplement parce que le turnover est très élevé dans ce type de situation (vous pouvez accueillir autant de locataires qu’il y a de nuitées dans une semaine…). Vous devez donc vous déplacer plusieurs fois pour préparer le logement, recevoir les locataires, nettoyer une fois qu’ils sont partis, réagir quand on a besoin de vous, etc.

Pour vous soulager, il est possible d’opter pour une gestion locative professionnelle. Autrement dit, vous pouvez confier toutes ces tâches à une agence immobilière. Même compte tenu du coût de l’opération, le recours à la gestion locative professionnelle en vaut la peine. Surtout si vous avez un emploi du temps chargé !

Article écrit par:

Avatar

Ayant toujours habité à Colombes, je suis à l’origine issue d’une formation informatique. Fruit d’une réelle reconversion professionnelle, mon envie d’entreprendre et ma volonté de m’investir pour plus de proximité avec mes clients m’ont fait rejoindre en 2010 la création de l’agence pour y apporter mes compétences. Amateur des bonnes tables, j’aime partager avec mes clients mon expertise locale pour qu’ils profitent des nombreux atouts de la ville de Colombes et ses environs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact !

8 Partages
Partagez8
Tweetez
Partagez
Enregistrer