Tout sur l'immobilier à Colombes et alentours
estimation immobilière à Colombes La Petite Garenne
Vendre un bien

15 facteurs défavorisants qui peuvent nuire à votre estimation

Les propriétaires pensent (trop) souvent qu’une estimation immobilière est réalisée sur la base des seuls points forts du logement. Or rien n’est plus faux. Car, à côté des qualités et des avantages de votre appartement ou maison, capables de booster sa valeur et de séduire les acheteurs potentiels, il existe un certain nombre de points négatifs qui peuvent, eux aussi, avoir un impact… Mais un impact malheureux, cette fois ! C’est ce qu’on appelle les critères défavorisants, et ils font pleinement partie des éléments utilisés par les agents immobiliers pour évaluer un logement. Quels sont ces critères ? Comment impactent-ils une estimation immobilière à Colombes La Petite Garenne ?

Les 15 facteurs défavorisants à considérer lors de votre estimation immobilière à Colombes La Petite Garenne

Quels sont les points noirs qui peuvent avoir un impact négatif sur votre estimation immobilière ? Voici les principaux.

  1. Un logement mal situé : voilà le premier critère défavorisant dans le cadre d’une estimation immobilière à Colombes La Petite Garenne. Rien de plus normal, la localisation d’un bien étant le premier des éléments servant à l’évaluer. De sorte qu’un quartier affecté par une mauvaise réputation, une rue trop bruyante ou l’éloignement des transports peuvent fortement impacter la valeur de votre logement à vendre.
  2. Un logement loin des commodités. Si les commerces, écoles, transports, axes routiers et autres sont trop loin, c’est la valeur de votre bien immobilier qui en pâtit.
  3. La proximité de nuisances sonores ou olfactives. Attention aux immeubles bruyants, aux rues très fréquentées et à la présence de lieux de détente (restaurants, bars…) ou d’usines non loin du logement !
  4. Des travaux importants à envisager dans le logement impactent directement le prix de vente. Comme vous ne l’ignorez sans doute pas, l’état du logement joue un rôle majeur dans l’évaluation de son prix de vente.
  5. Des charges de copropriété élevées. Et, potentiellement, de gros travaux coûteux votés pour les années à venir.
  6. Un système de chauffage électrique, réputé très énergivore, exception faite des équipements très performants.
  7. Un vis-à-vis important.
  8. La situation de l’appartement dans l’immeuble. En sachant qu’un rez-de-chaussée est toujours moins valorisé.
  9. L’insuffisance de lumière naturelle (fenêtres petites ou rares, vis-à-vis important qui bloque la lumière, etc.).
  10. Un agencement intérieur peu pratique. C’est que la surface habitable et le nombre de pièces ne font pas tout : il faut encore que les différents éléments du logement soient bien agencés et permettent une circulation fluide.
  11. Une mauvaise isolation thermique (mise en valeur par le résultat du DPE). Une note en deçà de « D » tend à indiquer une consommation énergétique élevée.
  12. Une décoration trop personnelle. Pour vendre dans les meilleures conditions, il est essentiel de dépersonnaliser au maximum pour que la grande majorité des acheteurs potentiels puisse s’y reconnaître. Une déco entièrement « Johnny Hallyday » fera certainement son petit effet, mais elle ne touchera au coeur que les fans du rockeur, laissant tous les autres de marbre !
  13. Un syndic de copropriété qui rencontre des difficultés (dettes, mise sous tutelle, procédure judiciaire en cours…).
  14. Un bien atypique. Des biens qui ne ressemblent à aucun autre peuvent s’avérer plus difficiles à vendre : péniches, anciennes usines réhabilités, etc. Ces particularités impactent aussi le processus d’estimation immobilière à Colombes La Petite Garenne – parfois en bien, parfois en mal.
  15. Un contexte défavorable à la vente : pouvoir d’achat des ménages en baisse, taux de crédit en hausse, prix en chute libre, etc.

estimation immobilière à Colombes La Petite Garenne

Comment remédier à ces problèmes ?

Avant toute chose, prenez en compte le fait que ces facteurs défavorisants n’en sont pas toujours. Certains d’entre eux sont subjectifs, car tous les acquéreurs n’ont pas les mêmes besoins et attentes. Faites-vous épauler par un professionnel de l’estimation pour faire le point.

Puis, analysez le problème en vous posant ces questions :

  • Pouvez-vous intervenir ? Effectuer des travaux reste une possibilité pour modifier l’état de votre logement ; par contre, vous ne pourrez rien faire si son emplacement n’est pas valorisable.
  • Pouvez-vous agir sans perdre de l’argent ? Si vous réalisez des travaux, veillez à ce que leur coût n’impacte pas trop votre prix de vente.
  • Pouvez-vous demander conseil ? Des professionnels sont là pour vous aider. Dans le cadre d’un DPE, par exemple, le technicien vous fera des suggestions pour améliorer les performances énergétiques de votre logement, et ainsi atténuer l’aspect négatif d’une isolation problématique.

A vous de jouer avant de passer à la phase d’estimation immobilière à Colombes La Petite Garenne !

Article écrit par:

Avatar

Originaire de Colombes, j'y ai fait une grande partie de ma scolarité jusqu'à en devenir agent immobilier en 2003. Passionné par mon métier, et avec la volonté d'aider mes clients à concrétiser leurs projets de vie, j'ai poursuivi dans cette voie en créant en 2010 ma propre agence immobilière à Colombes, ma ville de cœur. Avec un attrait prononcé pour les nouvelles technologies, je suis en constante recherche d'innovation pour en faire profiter nos clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gardons le contact !

2 Partages
Partagez2
Tweetez
Partagez
Enregistrer